LETTRE OUVERTE ~ Le financement fédéral pour de nouveaux réacteurs nucléaires est une grave erreur qui détourne d’une action rapide contre le changement climatique

Le 6 décembre 2020

Honorable Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor

Honorable Joyce Murray, vice-présidente du Conseil du Trésor

Honorable Bardish Chagger, membre du Conseil du Trésor

Honorable Catherine McKenna, membre du Conseil du Trésor

Honorable Chrystia Freeland, membre du Conseil du Trésor

Honorable Jonathan Wilkinson, membre du Conseil du Trésor

Distingués Monsieur Duclos et membres du Conseil du Trésor,

Le 21 septembre 2020, nous vous avons écrit en tant que femmes dirigeantes dans des milieux communautaires et autochtones, en sciences, médecine, droit et protection de l’environnement afin de vous demander de cesser de financer le développement de nouveaux petits réacteurs nucléaires modulaires (appelés PRM). Le Canada est membre d’un traité international sur les déchets radioactifs et il doit s’acquitter de ses obligations légales de minimiser la production des déchets radioactifs. Le financement fédéral des PRM serait une abnégation de ses obligations en vertu de ce traité.

Aujourd’hui, d’autres femmes dirigeantes de toutes les provinces et territoires du Canada et de plusieurs sites des Premières Nations se joignent à nous. Nous vous exhortons fortement à rejeter les nouveaux PRM. Le gouvernement fédéral fait la promotion des PRM comme une solution miracle pour faire face à l’urgence climatique. C’est complètement faux!

En fait, les PRM ne constituent certainement pas une action rapide et efficace pour faire face à l’urgence climatique. Ils ne pourront atteindre la phase de production avant 10 ou 15 ans. C’est trop tard pour réduire les gaz à effet de serre. C’est engloutir de l’argent inutilement qui serait mieux dépensé dans des technologies à faible émission de carbone peu coûteuses et prêtes à utiliser.

Les énergies solaire et éolienne sont devenues les sources d’électricité les moins coûteuses et les plus répandues dans le monde. En 2018, le rapport de Deloitte, Global Renewable Energy Trends: Solar and Wind Move from Mainstream to Preferred a conclu que « les sources d’énergie traditionnelles solaires et éoliennes ont franchi un nouveau seuil, car elles sont devenues les sources d’énergie préférées dans une grande partie du monde ». Selon le rapport, les énergies solaire et éolienne alimentent davantage les réseaux électriques. Elles comptent parmi les sources d’énergie les moins chères au monde et elles sont très prometteuses. Le rapport souligne que l’intermittence des énergies solaire et éolienne n’est plus un problème étant donné les progrès rapides des technologies de stockage. Le Canada devrait financer un plus vaste déploiement des sources d’énergie solaire et éolienne.

Le financement pour améliorer l’efficacité et la conservation de l’énergie constituerait une meilleure utilisation des deniers publics que les subventions à l’industrie nucléaire. Un rapport présenté en juin 2018 par le Conseil Génération Énergie au ministre des Ressources naturelles Canada a révélé que : « Les meilleures possibilités qui se présentent au Canada pour économiser, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et créer des emplois sont liées à une réduction radicale du gaspillage d’énergie. L’amélioration de l’efficacité énergétique nous permettrait d’atteindre un tiers de notre engagement en matière d’émissions en vertu de l’Accord de Paris sur le climat. » 

Nous vous exhortons à dire «non» à l’industrie nucléaire qui demande des milliards de dollars de fonds publics pour subventionner une technologie dangereuse, excessivement polluante et coûteuse, et dont nous n’avons pas besoin. Investissez plutôt dans les énergies renouvelables, et dans l’efficacité et la conservation de l’énergie. Cela créera des milliers d’emplois et réduira rapidement les émissions de gaz à effet de serre.

Il ne faut jamais oublier que le principal produit des réacteurs nucléaires – en termes de répercussions planétaires – sont les déchets radioactifs dangereux et même mortels pour toute vie sur terre, et ce pendant des centaines de milliers d’années.

Il ne faut jamais oublier que le principal produit des réacteurs nucléaires – en termes de répercussions planétaires – sont les déchets radioactifs dangereux et même mortels pour toute vie sur terre, et ce pendant des centaines de milliers d’années. Il n’existe pas de moyen sûr éprouvé pour empêcher les déchets radioactifs de pénétrer dans l’environnement des êtres vivants. 

Veuillez consulter la pétition environnementale 419, soumise au vérificateur général du Canada en novembre 2018, pour plus de détails sur les raisons pour lesquelles le Canada devrait refuser d’octroyer des subventions de plusieurs milliards à l’industrie nucléaire. 

Nous vous exhortons à porter cette question à l’attention de vos collègues du Cabinet et à mettre fin à tout soutien gouvernemental aux petits réacteurs nucléaires modulaires avec l’argent des contribuables.

Veuillez recevoir l’expression de nos sentiments les plus sincères,

Alexandra Hayward, B. Sc., candidate au diplôme Juris Doctor, St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador.

Alma H. Brooks, Wolastoqew and Eastern Wabanaki (Nouveau-Brunswick)

Angela Bischoff, Toronto, Ontario

Ann Coxworth, M. Sc., Saskatoon, Saskatchewan

Anne Lindsey, O.M., M.A., Winnipeg, Manitoba

Ann Pohl, MEd, Killaloe, Ontario

Anna Tilman, B. Sc. Physique, M.A. Biophysique médicale, Aurora, Ontario

Chef April Adams-Phillips, Conseil Mohawk d’Akwesasne (Québec)

Auréa Cormier, M.D., C.M., Moncton, Nouveau-Brunswick

Bea Olivastri, Ottawa, Ontario

Betty L. E. Wilcox, B.A., B. Éd., Stanhope, Île-du-Prince-Édouard

Brenda Brochu, B.A., B. Éd., Peace River, Alberta

Brennain Lloyd, North Bay, Ontario

Candyce Paul, English River First Nation, Saskatchewan

Carole Dupuis, Saint-Antoine-de-Tilly, Québec

Carolyn Wagner, M. Éd., Fredericton, Nouveau-Brunswick

Catherine Cameron, B. Sc., MBA, Perth Ontario

Cathy Vakil, M.D., Kingston, Ontario 

Cecily Mills,M.D., Ph. D. Microbiologie, Edmonton, Alberta

Chantal Levert, Montréal, Québec

Charlotte Rigby, M.D., Ph. D., Gatineau, Québec 

Chris Cavan, B. Éd., Almonte, Ontario 

Dale Dewar, M.D., Wynyard, Saskatchewan

Deborah Powell, Hon. B.A., Bristol, Québec

Diane Beckett, BES, M.A., Churchill, Manitoba

Diane Fortin, Gatineau, Québec

Dorothy Goldin Rosenberg, Ph. D., Toronto, Ontario 

Elizabeth Logue, Wakefield, Québec 

Ellen Gabriel, Mohawks of Kanehsatà:ke (Quebec)

Emma March, M.A., candidate au diplôme Juris Doctor, Kingston, Ontario

Elssa Martinez, M.S.S., Montréal, Québec

Eriel Deranger, membre de l’Athabasca Chipewyan First Nation, Treaty 8 (Alberta) 

Eva Schacherl, M.A., Ottawa, Ontario

Evelyn Gigantes, B.A., ancienne députée provinciale, Ottawa, Ontario

Gail Wylie, Fredericton, Nouveau-Brunswick

Ginette Charbonneau, physicienne, Oka, Québec

Gini Dickie, B.A., Toronto, Ontario

Gracia Janes, OMC, Niagara-on-the-Lake, Ontario

Gretchen Fitzgerald, B. Sc., Halifax, Nouvelle-Écosse

Hilu Tagoona, B.A., Qairnimiut Inuk, Nunavut

Imelda Perley Opolahsomuwehs, M.D., Neqotkuk First Nation, Nouveau-Brunswick

Janet Graham, M.A., Ottawa, Ontario

Janice Harvey, Ph. D., Fredericton, Nouveau-Brunswick

Jean Brereton, Golden Lake, Ontario

Jean Swanson, membre de l’Ordre du Canada (C.M.), B.A., Vancouver, Colombie-Britannique

Jessica Spencer, Moncton, Nouveau-Brunswick

Jocelyne Lachapelle, Framton, Québec

Joan Scottie, Inuk, Nunavut Makitagunarngningit, Baker Lake, Nunavut 

Joann McCann-Magill, M.A., Sheenboro, Québec

Joanne Mantha, M.A., Gatineau, Québec

Johanna Echlin, M. Éd., Montréal, Québec

Julie Reimer, MMM, Kingston, Ontario 

Judith Miller, Ph. D., Ottawa, Ontario

Kathrin Winkler, B.A., Halifax, Nouvelle-Écosse

Kathyn Lindsay, Ph. D., Renfrew, Ontario

Kay Rogers, B.A., M.A., M. Sc., Perth Ontario

Kerrie Blaise, M. Sc., J.D., North Bay, Ontario

Kim Reeder, MEM (gestion environnement), Saint Andrews, Nouveau-Brunswick

Kringen Henein, Ph. D., Ottawa, Ontario

Larissa Holman, B. Sc., MREM, Gatineau, Québec

Laure Waridel, écosociologue, Ph. D, CM, Montréal, Québec

Lenore Morris, B.A., MBA, J.D., Whitehorse, Yukon

Liette Parent-Leduc, B.A.A., D. Fisc, Saint-Robert, Québec

Lisa Aitken, M. Éd., gestion des ressources humaines, Winnipeg, Manitoba

Lorraine Hewlett, B.A., M.A., B. Éd, Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest 

Lorraine Rekmans, Osgoode, Ontario

Louise Comeau, Ph. D., Keswick Ridge, Nouveau-Brunswick

Louise Morand, l’Assomption, Québec

Louise Vandelac, Ph. D., professeure titulaire, UQAM, Montréal, Québec

Lucie Massé, Oka, Québec

Lucie Sauvé, Ph. D., Montréal, Québec

Dr. Lynn Gehl, PhD, Algonquin – Pikwakanagan First Nation (Ontario)

Lynn Jones, maîtrise en sciences de la santé, Ottawa, Ontario 

Margo Sheppard, BES (études environnementales), Fredericton, Nouveau-Brunswick

Maria Varvarikos, B.A., maîtrise en études juridiques, Westmount, Québec 

Martha Ruben, M. D., Ph. D., Ottawa, Ontario

Martine Chatelain, Montréal, Québec

Marion Copleston, BA, B. Éd., ancienne mairesse de Bonshaw, Île-du-Prince-Édouard

Mary Alice Smith, BA, Metis Cree, Robinson-Superior Treaty area, Longbow Lake (Ontario)

Mary Lou Smoke, Anishinawbe Kwe, Bear Clan

Mary-Wynne Ashford, M.D., Ph. D., Victoria, Colombie-Britannique

Meg Sears, Ph. D., Dunrobin, Ontario

Megan McCann, RMT, Fredericton, Nouveau-Brunswick

Megan Mitton, députée, Sackville, Nouveau-Brunswick

Melissa Lem, M.D., Vancouver, Colombie-Britannique

Meredith Brown, B. Sc. (Ingénierie) MRM, Wakefield, Québec

Michele Kaulbach, Westmount, Québec

Nadia Alexan, Montréal, Québec

Neecha Dupuis, Ojibway Nation of SAUGEEN Indian Tribe No. 258 Savant Lake (Ontario)

Nira Dookeran, MA, Ottawa, Ontario

Odette Sarrazin, St-Gabriel-de-Brandon, Québec

Paula Tippett B. Sc., M.D., M. Sc. (santé publique), Saint John, Nouveau-Brunswick

Pippa Feinstein, J.D., LL.M., Toronto, Ontario

Renee Abram, Oneida First Nation of the Thames (Ontario) 

Roberta Frampton Benefiel, Happy Valley-Goose Bay, Terre-Neuve-et-Labrador

Roma De Robertis, MA, Saint John, Nouveau-Brunswick

Sarah Colwell, B. Sc., M.D., associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, Moncton, Nouveau-Brunswick

Serena Kenny, Lac Seul First Nation (Ontario)

Stefanie Bryant, BA, Lac Seul First Nation (Ontario)

Susan O’Donnell, Ph. D., Fredericton, Nouveau-Brunswick

Sylvia Hale, Ph. D., Fredericton, Nouveau-Brunswick

Sylvia Oljemark, Montréal, Québec

Theresa McClenaghan, B. Sc., LL.B., LL.M., Paris, Ontario

Serena Kenny, Lac Seul First Nation (Ontario)

Valerie Needham, MA, Ottawa, Ontario 

Venetia Crawford, BA, Shawville, Québec

Willi Nolan-Campbell, Nouveau-Brunswick

CC:

Hon. Erin O’Toole, Chef de l’opposition

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois

Jagmeet Singh, Chef du Nouveau Parti démocratique

Annamie Paul, Chef du Parti vert du Canada

Greg Fergus, secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s